couverture
Paul Jorion
La crise du capitalisme américain

Parution : 13/10/2009

ISBN : 9482914968621

Format papier
272 pages (14 x 20,5) 20.00 €

Format numérique
15.00 €
Commander Livre papier Format PDF Format EPUB Accès libre Lire en ligne

La crise du capitalisme américain parut en février 2007, soit six mois avant que la crise n’éclate véritablement. L’ouvrage avait été écrit d’octobre 2004 à février 2005. En novembre 2005, Paul Jorion, qui travaillait depuis 1998 dans le secteur du crédit à la consommation aux États-Unis, serait recruté par Countrywide, le principal établissement de crédit immobilier américain, bientôt au cœur de la tourmente et dont il resterait cadre jusqu’en octobre 2007.
Le capitalisme américain apparaissant à l’époque triomphant, le manuscrit chercha vainement un éditeur pendant plus d’un an. Quand la décision de le publier fut prise, l’éditeur, sceptique, en modifia le titre qui devint Vers la crise du capitalisme américain ? Le livre a repris son titre original dans la présente réédition.
La « crise des subprimes » éclata en août 2007. Le crédit s’était soudain tari sur les marchés interbancaires quand les prêts immobiliers américains, plusieurs milliers d’entre eux étant reconditionnés à la fois sous forme d’obligations (la « titrisation »), cessèrent de trouver acheteurs. La raison en était simple : ils essuyaient désormais de lourdes pertes, de trop nombreux emprunteurs appartenant au fameux secteur à risque des « subprimes » se révélant incapables de faire face à leurs engagements.
Limitée au départ aux États-Unis, la crise devait bientôt déferler sur le monde. Le portrait dépeint ici est celui d’une Amérique aux consommateurs surendettés s’engouffrant avec l’aide d’organismes de prêt complaisants et de banques d’investissement rapaces, dans une gigantesque bulle immobilière.
Si les États-Unis étaient bien les principaux responsables du drame, ils n’étaient cependant pas seuls car la Chine avait financé la bulle par ses achats massifs de bons du Trésor et de titres immobiliers américains, poussant les taux d’intérêt à la baisse et encourageant de fait le consommateur américain à acheter les produits made in China en quantités colossales.
Lorsque la bulle creva, le capitalisme américain, entraînant le monde à sa suite, plongea dans une crise historique qui risque désormais de lui être fatale.

Depuis le début de la crise, Paul Jorion, anthropologue et sociologue, tient la chronique des événements dont il avait prévu la venue. Il a ainsi publié chez Fayard L’implosion. La finance contre l’économie, ce que révèle et annonce la crise des subprimes, (2008), La crise. Des subprimes au séisme financier planétaire, (2008) ainsi que, tout dernièrement, L’argent, mode d’emploi, (2009).
up
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net
Graphisme : T–D