Dans la collection « hors collection »

couverture

Parution : 12/04/2013

ISBN : 9782365120241

Format papier
396 pages (14 x 20,5) 24.00 €

Format numérique
18.00 €
Commander Livre papier Lire en ligne Format PDF Format EPUB Accès libre Lire en ligne PDF EPUB
Pour penser et agir dans la société contemporaine, en vue de l’émancipation de toutes et tous, il faut comprendre les processus de domination, mais aussi connaître les nouvelles stratégies, les références et les cultures de la critique sociale.
Quelles formes d’émancipation les théories critiques, féministes, marxistes, anarchistes, du post-colonialisme et de la démocratie radicale, défendent-elles ? Quels rapports entretiennent-elles avec les discours militants et politiques ? Quels sont les sujets, les méthodes, les problèmes et les objectifs de la critique sociale aujourd’hui ?
Cet ouvrage collectif répond à ces questions, à travers analyses et prises de position de chercheur-e-s de courants théoriques et politiques différents. Ils abordent certains des domaines majeurs où les pratiques d’émancipation se réinventent : le travail, les identités, les cultures, le corps, l’engagement dans le rapport à la violence… les transformations récentes du capitalisme et de la question sociale, les nouvelles formes de mobilisation collective.
Par leur dialogue et leur confrontation, ces contributions proposent une cartographie des métamorphoses en cours de la critique sociale, des outils théoriques d’analyse des sociétés contemporaines et des pistes vers de nouvelles luttes politiques pour l’émancipation sociale.

(Sous la direction de) Alexis Cukier, Fabien Delmotte et Cécile Lavergne sont philosophes, doctorants à l’université Paris-Ouest Nanterre, et membres du laboratoire Sophiapol. Leurs recherches dans le domaine de la philosophie sociale et politique et de la sociologie critique portent sur les formes contemporaines de l’émancipation, de la critique sociale, de la violence et du pouvoir.

Les auteurs

Hourya Bentouhami est docteure en philosophie (chercheure associée au CSPRP, Paris VII-Denis Diderot), spécialiste des théories de la non violence et des théories critiques post-coloniales. Elle a publié de nombreux articles dans des revues scientifiques et militantes.

Luc Boltanski est sociologue (Directeur d’études en sociologie EHESS / GSPM). Son travail porte notamment sur les opérations critiques, les institutions et le nouvel esprit du capitalisme. Il a publié notamment De la critique. Précis de sociologie de l’émancipation (Gallimard, 2009) et, avec Eve Chiapello, Le nouvel esprit du capitalisme (Gallimard, 1999).

Elsa Dorlin est philosophe et politiste, professeure de science politique à l’Université de Paris 8 (LABTOP), elle est spécialiste des théories du genre et des sexualités, des philosophies féministes, Esclavage, colonialisme, post-colonialisme. Elle a publié notamment La Matrice de la race. Généalogie sexuelle et coloniale de la Nation française (La découverte, 2006) et Sexe, genre et sexualités : introduction aux philosophies féministes (Puf, 2007).

Stéphane Haber est professeur de philosophie politique à l’Université Paris Ouest Nanterre (Sophiapol), spécialiste des pensées marxistes, de philosophie sociale et d’épistémologie des sciences sociales. Il a publié notamment L’aliénation (Puf, 2007) et L’homme dépossédé (CNRS Editions, 2009).

Razmig Keucheyan est sociologue (Maître de conférences à Paris-IV), spécialiste des pensées critiques. Il est notamment l’auteur d’Hemisphère gauche. Une cartographie des nouvelles pensées critiques (La Découverte, 2010).

Christian Laval est sociologue, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre (Sophiapol). Il étudie la « rationalité néolibérale » et est spécialiste de Marx. Il est l’auteur, notamment, avec Pierre Dardot, de La nouvelle raison du monde : Essai sur la société néolibérale, La Découverte, 2010 et Marx, prénom : Karl, Gallimard, 2012.

Irène Pereira est docteure en sociologie (GSPM EHESS), professeur de philosophie au lycée, elle est spécialiste de la gauche radicale et des mouvements libertaires. Elle est l’auteure, entre autres, de Anarchistes (La ville Brûle, 2009), Les grammaires de la contestation (La Découverte, 2010) et de L’anarchisme dans les textes (Textuel, février 2011).

Jacques Rancière est philosophe, professeur émérite à l’Université Paris 8, penseur de l’émancipation et de l’égalité. Il est l’auteur notamment de La haine de la démocratie, La Fabrique, 2005 et Le maitre ignorant : cinq leçons sur l’émancipation intellectuelle, Fayard, 1987.

Olivier Voirol est sociologue, chercheur à l’Institut für Sozialforschung à Francfort, spécialiste en philosophie sociale, théories de la reconnaissance et de la culture.

Sommaire

Introduction, par Alexis Cukier, Fabien Delmotte et Cécile Lavergne

Partie I. Tensions entre critique sociale et projet d’émancipation

Chap. 1. De la sociologie de la critique aux impasses actuelles de la critique sociale, Entretien avec Luc Boltanski
Chap. 2. Repenser la tension entre critique et émancipation à partir de Georges Sorel, par Irène Pereira
Chap. 3 : Les ambiguïtés de l’émancipation et le projet révolutionnaire démocratique, par Fabien Delmotte

Partie II. L’émancipation sociale aujourd’hui : enjeux critiques et politiques

Chap. 1 : La question politique de l’émancipation, Entretien avec Jacques Rancière
Chap. 2. S’émanciper du capitalisme ?, par Stéphane Haber
Chap. 3 : Travail, critique et émancipation : le pouvoir en question, par Alexis Cukier

Partie III. Renouveau de la critique sociale et émancipation : l’identité, la culture et la violence en question

Chap. 1. : La violence comme praxis libératrice : de Frantz Fanon à l’autodéfense, Entretien avec Elsa Dorlin
Chap. 2. Identités et cultures. Pour un multiculturalisme négocié, par Hourya Bentouhami
Chap. 3. Culture et émancipation, par Olivier Voirol

Partie IV. Critiques, émancipation et luttes sociales

Chap. 1. Cartographie critique des théories et des luttes, Entretien avec Razmig Keucheyan
Chap. 2. Quelles capacités politiques des classes populaires? Démobilisation, délégation, auto-organisation, par Christian Laval

up
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net
Graphisme : T–D