couverture
Principes des systèmes intelligents
Parution : 25/11/2012
ISBN : 9782365120166
Format papier : 276 pages (14 x 20,5)
22.00 €

Format numérique
16.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format EPUB 

Accès libre

Lire en ligne 
PDF 
EPUB 

Principes des systèmes intelligents (publié originellement en 1989 par Masson) est une réflexion théorique qui s’est développée en parallèle à la mise au point par son auteur du logiciel « ANELLA », pour « Associative Network with Emergent Logical and Learning Abilities » : réseau associatif à capacités de logique émergente et d’apprentissage, dans le cadre du projet Connex du laboratoire d’Intelligence Artificielle des British Telecom, de 1987 à 1989.
Le titre du livre est explicite : il s’agit de décrire les principes qui feront que le comportement verbal d’un ordinateur apparaîtra « intelligent » à son interlocuteur humain.
L’originalité du livre est qu’au lieu de partir d’une compréhension intuitive de ce qu’est l’intelligence, il prend pour modèle la « métapsychologie » freudienne complétée par Lacan. L’intelligence se trouvera du coup simulée par une dynamique d’affect appliquée à un univers de mots.
Il fallait encore comprendre comment fonctionne un univers de mots. Si certains linguistes contemporains (Guillaume, Jakobson) fournissaient quelques pistes, c’étaient essentiellement les linguistes médiévaux (Guillaume de Sherwood , Guillaume d’Ockham, Albert de Saxe, Buridan, Grégoire de Rimini, etc.) qui avaient fourni les outils nécessaires.
Il fallait aussi créer un nouvel objet mathématique, le « P-graphe », une variété de dual d’un graphe.
La notion de « connexion simple », qui constitue l’un des concepts explicatifs majeurs dans un ouvrage ultérieur de l’auteur : Comment la vérité et la réalité furent inventées (Bibliothèque des sciences humaines, Gallimard 2009), est introduite pour la première fois dans Principes des systèmes intelligents, où elle est longuement définie et illustrée.

Table des matières

Avant-propos 2012

Avertissement

1. Introduction

2. Principes des systèmes intelligents
Première question : qu’est-ce qu’un système intelligent ?
Deuxième question : de quoi se compose un système intelligent ?
Troisième question : un système intelligent ressemble-t-il à un être humain ?
Quatrième question : un système intelligent fonctionne-t-il comme un être humain ?

3. Caractéristiques d’un système intelligent

4. Les systèmes intelligents dans la perspective de l’auto-organisation
La méthode dite du singe
La méthode dite des règles
La méthode dite au coup par coup

5. Les éléments de discours

6. Remémoration, pensée, raisonnement et discours
Les traces mnésiques
Perspective historique
L’associationnisme
Pensée et idées
La psychologie populaire
Le langage de pensée
Les signifiants

7. L’enchaînement associatif
L’image
Le raisonnement

8. L’organisation de la mémoire

9. Les types d’enchaînements associatifs
Enchaînements associatifs matériels
Enchaînements associatifs sémantiques
La synonymie
Aspects linguistique et de modélisation physique de l’enchaînement associatif
Enchaînements associatifs et logique
L’attribution
L’enchaînement associatif « autobiographique »
La connexion simple

10. Le réseau mnésique
Les réseaux sémantiques
Le réseau mnésique
Le dual d’un graphe
Croyance et savoir

11. Le parcours d’un réseau mnésique

12. La dynamique de l’affect
La question de l’affect en intelligence artificielle
L’affect et l’auto-organisation
L’affect et la mémoire
L’affect et la pertinence
Dynamique de la pertinence
Le frayage ou « renforcement hebbien »

13. La signification du mot
La signification
Le significat ou référent
L’enchaînement associatif
La constellation
L’ambiguïté
La synonymie
Conclusion

14. L’activation du réseau mnésique
La nature problématique de l’intention
L’intention comme reconstruction
L’expression compulsive du souci
Conclusion

15. L’apprentissage
La construction du réseau
La personnalité comme faisceau de dispositions ou comme histoire
Apprentissage et induction

16. La signification de la phrase et la signification du mot
Perspective historique
La compatibilité du sens

17. Mots de contenu et mots d’armature
Les données de l’aphasie
L’exemple du chinois
Catégorèmes et syncatégorèmes
La syntaxe et la sémantique

18. La logique comme armature
La logique comme système de règles
La logique est émergente
Le syllogisme
La logique est insuffisante à assurer la compatibilité des phrases entre elles

19. La vérité 1 : l’« adéquation (du mot) à la chose »
La vérité comme résidu de la logique
Le monde tel qu’il est
Savoir encyclopédique et savoir descriptif
Monde en puissance et monde en acte
Vérité analytique et vérité synthétique
Le sens commun
Vérité et temporalité
Conclusion

20. La vérité 2 : le produit de la négociation
Le vrai et le « convenant »
Vérité de parole et vérité de discours
Le savoir partagé
Le rôle des « maîtres de vérité »
Conclusion

21. L’adhésion du locuteur
L’auto-référence
La dimension dialectiqu
Les degrés de l’adhésion
L’intelligence comme disposition à la négociation
Opinion et démonstration
Conclusion

22. La signification de la phrase
Le rôle des syncatégorèmes
Les connecteurs associatifs
Les modulateurs de compatibilité
Le rôle des catégorèmes
Les concepts théoriques
Les notions présystématiques
Conclusion

23. Conclusion générale

Références bibliographiques
Index

Réalisation : William Dodé