couverture
Revue Savoir/agir n°17
Les inégalités devant l’éducation
Parution : 09/09/2011
ISBN : 9782914968959
Format papier : 128 pages (17 x 23)
15.00 €

Format numérique
7.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format EPUB 

Accès libre

Lire en ligne 
PDF 
EPUB 
Personne ne conteste plus le fait que ‘l’école passe par une crise majeure qui, sous des formes différentes, touche tous les niveaux de la scolarité. Malgré les critiques justifiées qui peuvent en être faites, les classements internationaux, et notamment le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) le rappellent régulièrement. Non seulement l’école française n’y occupe qu’une place moyenne mais, de plus, elle recule depuis les débuts de cette évaluation, contrairement à d’autres pays comme l’Allemagne ou les États-Unis, qui ont semble-t-il mieux réagi, tout au moins au regard des critères retenus par l’enquête.

La dernière de ces enquêtes (PISA 2009) a plus particulièrement mis en évidence la dégradation de la situation dans deux domaines, ce que l’expérience enseignante permet de mesurer tous les jours : une dégradation de la situation pour les élèves les plus en difficulté (avec, à l’autre bout de l’échelle, une amélioration pour ceux qui sont déjà « d’excellents élèves) ; la relation très forte dans notre pays entre performance scolaire et statut économique et social des élèves. Ce qui semble indiquer que l’école non seulement n’arrive pas à réduire les inégalités, contrairement à une croyance longtemps solidement ancrée chez les enseignants et la population en général, mais que, dans les faits, elle est elle-même productrice d’inégalité.

Ces phénomènes d’inégalité de la répartition et même de polarisation du capital scolaire ont été mis en évidence de façon systématique par les travaux de la sociologie il y a une quarantaine d’années (Bourdieu et Passeron dès 1964 avec Les Héritiers, puis La Reproduction en 1970, Baudelot et Establet avec L’École capitaliste en France en 1971). L’unité supposée de l’école républicaine y était contestée de façon radicale, ce qui a provoqué à l’époque une réaction de méfiance pour ne pas dire de rejet dans le milieu enseignant.

Qu’en est-il aujourd’hui ?
Éditorial
Austérité perpétuelle ?
Frédéric Lebaron

Dossier
Les inégalités devant l’éducation
Romuald Bodin et Louis Weber

D’hier à aujourd’hui, les enjeux d’une sociologie de la pédagogie
Stéphane Bonnéry

Les Héritiers et La Reproduction dans les débats des années 60-70
Louis Weber

Sur « l’idéologie du don »
Gérard Mauger

Repenser le curriculum commun
Bertrand Geay

L’appréhension des inégalités de scolarisation
Choukri Ben Ayed et Sylvain Broccolichi

La question de l’« abandon » et des inégalités dans les premiers cycles à l’université
Romuald Bodin et Mathias Millet

La construction des habitudes de lecture
Fanny Renard

Grand entretien avec Stéphane Beaud
Les sociologues doivent intervenir dans l’espace public

Paroles
Officiers de police et commissaires : domination ou corps unique ?
Adélaïde Bargeau

Rhétorique réactionnaire
Racisme de classe
Gérard Mauger

Chronique de la gauche de gauche
La gauche de gauche en Europe (suite)
Louis Weber

Actualités
Le mouvement du 15-M : social et « libéral », générationnel et « assembléiste »
José Luis Moreno Pestaña

Idées
Le grand partage philosophique
Louis Pinto
Réalisation : William Dodé