couverture
L’économie : une idéologie qui ruine la société

Traduction de Baptiste Mylondo

Titre original :The Dismal Science. How Thinking Like an Economist Undermines Community, Harvard University Press, 2008, États-Unis.

Parution : 05/12/2014
ISBN : 9782365120562
Format papier : 376 pages (14 x 20,5)
24.00 €

Format numérique
18.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 
Qu’entendons-nous par communauté ? Des liens sociaux de solidarité, de réciprocité. Il semble à première vue que les individus que nous sommes devenus – rationnels, égoïstes, aux besoins illimités – en sont bien éloignés. Mais ne pouvons-nous analyser les comportements humains que comme une série d’actions d’individus poursuivant leur intérêt propre comme nous le font croire les théories économiques ? Dans L’économie : une idéologie qui ruine la société, Stephen Marglin dissèque la façon dont les postulats fondamentaux de l’analyse économique contribuent à légitimer un monde dans lequel les gens se trouvent isolés les uns des autres et où les relations sociales s’affaiblissent à mesure que les individus se définissent eux-mêmes suivant leurs capacités à consommer. Au cours des quatre derniers siècles, cette idéologie économique est devenue l’idéologie dominante sur la quasi-totalité de la planète. Dans une langue claire et accessible, appuyant son analyse sur de multiples exemples, l’auteur décrit comment elle s’est imposée et présente des pistes pour inverser la tendance. Sans doute nous faudra-t-il enfin subordonner le marché à la communauté pour rétablir les équilibres que cette idéo­logie a brisés dans nos vies et retrouver le sens du vivre ensemble.

Table des matières

1. L’économie, le marché et la communauté
Quel rapport avec l’économie ? 9
Comment le marché mine la communauté 19
La réponse des économistes : économiser l’amour 31

2. Qu’est-ce que la communauté ?
Et en vaut-elle le prix ? 35
Communautés de nécessité et communautés d’affinité 37
Ces nombreux liens qui nous unissent 45
Une ou plusieurs communautés ? 49
Pourquoi ne pas laisser faire le marché ? 51

3. À la pointe de la modernité
Pollution à vendre ? 58
L’économie comme mythe 59
Bref aperçu des postulats économiques 69
Le marxisme est-il une alternative ? 72
Et l’écologie ? 74
Pour résumer 84

4. L’individualisme
L’individualisme des économistes 89
Qu’en est-il du développement personnel ? 99
Le contrepoint holiste 101
Individualisme et holisme comme boussoles 108
Retour aux marchés de la pollution 110

5. Un peu d’histoire
Le mouvement des enclosures 119
La transformation de la noblesse 127
Au-delà des frontières et des horizons mentaux 127
Nouvelles technologies 128
Et bien sûr, la Réforme 130
Quelles leçons en tirer ? 136

6. Du vice à la vertu en un siècle
De Hobbes à Smith, en passant par Locke et Mandeville 145
Passer de Hobbes à Smith 155

7. Comment savoir quand nous ne savons pas ?
L’épargne 171
L’investissement 176
L’incertitude 179
Le système de connaissance 183

8. Aux sources de l’idéologie moderne de la connaissance
Idéologie et pratique 202
Communauté et savoir 210

9. Prendre l’expérience au sérieux
Ce que savent les patrons 220
Le socialisme est-il efficace ? 230
Pourquoi les contrats sont-ils incomplets ? 240
L’indépendance des banques centrales
et les politiques de connaissance 241

10. Économie du bien-être et État-nation
Des objectifs normatifs aux moyens normatifs 251
La Nouvelle économie du bien-être : efficacité, distribution et critère de Pareto 255
Comment l’État-nation justifie l’amélioration parétienne potentielle 260
La nation comme vox populi 262
La nation comme communauté 269
La face obscure du nationalisme 275

11. Pourquoi assez n’est-il jamais assez ?
L’économie et le faux problème de l’abondance 282
Keynes et les possibilités de l’abondance 284
C’est quand l’abondance ? 291
Besoins relatifs au fil du temps :
de l’âge de l’accumulation à l’âge de l’abondance 295
La naissance de la rareté 300
Rareté et rareté 304
Modernité et besoins absolus 308

12. L’économie des choix tragiques
Travailler dans un sweatshop est-il un choix tragique ? 318
Le commerce équitable
à la recherche de la communauté 328
Le diable est dans les détails 336

13. De l’impérialisme à la mondialisation, par voie de développement
L’économie comme théorie culturelle 349
L’âge de l’impérialisme 352
Le moment du développement 358
La mondialisation 359
L’intervention culturelle et ses limites 362
Le langage de l’intervention 367

Réalisation : William Dodé