couverture
Non au temps plein subi !
Plaidoyer pour un droit au temps libéré
Parution : 17/10/2013
ISBN : 9782365120319
Format papier : 156 pages (14 x 20,5)
16.00 €

Format numérique
12.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format EPUB 

Accès libre

Lire en ligne 
PDF 
EPUB 
Il faut adapter le travail à l’homme et non plus voir l’homme s’adapter à tout prix à son travail. Beau principe ? Plus qu’un principe, il s’agit d’un article du Code du travail. Fort peu connu et si mal appliqué. La définition du temps d’emploi, exemple parmi d’autres, reste une prérogative majeure des employeurs. Les salariés sont contraints de s’adapter aux rythmes que ces derniers leur imposent. Ainsi, le temps partiel choisi n’est-il véritablement de droit que dans quelques cas restreints : pour « changer des couches », c’est le congé parental d’éducation, ou pour « s’en remettre une couche », en créant une entreprise.
La seconde option n’a pas vraiment la faveur des auteurs de ce livre…
Eux-mêmes déserteurs du temps plein, ils affichent un goût très modéré pour la fable du « travailler plus » et préfèrent à la création d’entreprise celle de coopératives d’inactivité. À rebours des discours dominants mais en phase avec les aspirations d’un grand nombre de salariés, ces chantres de la valeur temps libre contestent joyeusement le primat accordé au marchand et à l’économie. Leur plaidoyer pour la reconnaissance d’un véritable droit à l’inactivité (entendu comme temps libéré à consacrer à… ce que bon vous semble) constitue une des déclinaisons concrètes d’une ambition plus grande, qui vise à repenser la place du travail dans notre société et à remettre au cœur du débat l’émancipation des individus et la justice sociale.

Table des matières

Avant-propos

Bosser trop, à quel prix ?
Le temps c’est de l’argent…
Le temps libre et l’argent du temps libre
Le temps libre ou l’argent du temps libre ?
Bosser trop, pour consommer trop, pour bosser trop…
Pourquoi bosser trop ?
Pourquoi consommer trop ?
Consommer trop ou bosser moins ?
Bosser trop, souffrir beaucoup ?
Travailler peut nuire gravement à la santé
À consommer avec modération !
À la recherche du temps perdu

Bosser moins pour vivre mieux
Le chômage, c’est la santé (et le bonheur) ?
Misère du chômage
Y a-t-il des chômeurs heureux ?
Centralité de l’emploi… et du chômage
Bosser moins pour être plus heureux
Le temps libre fait le bonheur
L’argent c’est du temps
Temps perdu, temps partagé, temps gagné
Temps libre, temps libéré
Sans boulot, c’est le chaos ?
L’emploi rend inapte au temps libre
Le temps libre face aux inégalités
Inégalités de salaires, inégalités d’accès
Inégalités de revenu, inégalités d’usage
Le temps des femmes

Pour un droit au temps libéré
Droit et temps partiel : temps partiel de droit ?
Rappel historique
Le temps partiel de droit
Dans le privé
Dans le public
Le droit… de demander un temps partiel
Dans le privé
Dans le public
Hollande, un modèle ?
La Hollande, un pays de fainéants ?
Féministes, syndicalistes, même combat !
Quand les politiques s’en mêlent
Des raisons d’espérer…
Les encouragements au temps partiel
La Préretraite progressive (PRP), la Cessation progressive d’activité (CPA), le Complément de libre choix d’activité (CLCA)
Les dispositions plus favorables prévues par des accords ou conventions collectives
Révolution du temps choisi et ministère du Temps libre
Des marges de manœuvre ?
La création d’une coopérative d’inactivité
Les conventions de l’Organisation internationale du travail
La convention de sauvegarde des droits de l’homme
et des libertés fondamentales
Ce que nous voulons
Le temps partiel pour tous
Tous à temps partiel !

Conclusion
Bosser moins pour…
…Bosser moins !

Réalisation : William Dodé