couverture
Rapport mondial sur les sciences sociales
Divisions dans les savoirs
Parution : 08/03/2012
ISBN : 9782914968966
Format papier : 428 pages (22 x 28)
59.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 
Au cours des vingt dernières années, les sciences sociales se sont largementinternationalisées. Elles sont enseignées partout ou presque. Les résultats de leurs recherches sont largement disséminés. Une forte demande pour uneexpertise en sciences sociales est exprimée tant par les décideurs et les médiasque par le grand public ; les concepts et les théories des sciences sociales influentplus que jamais sur l’opinion publique et sont présents dans les débats. Toutefoisdes disparités dans la production et l’utilisation des savoirs limitent la capacitédes scientifiques à comprendre comment différentes sociétés fonctionnentet évoluent. Ces divisions empêchent de fournir aux décideurs et à la société les savoirs dont ils ont besoin pour faire face aux grands enjeux contemporains.
La pauvreté, les inégalités et le changement climatique sont autantde problèmes auxquels les sciences sociales doivent apporter des éléments de réponse. Plus et de meilleures sciences sociales sont requises. Pour ce faire,des capacités en sciences sociales doivent être développées, particulièrementdans les régions où les problèmes sociaux sont les plus aigus et les systèmes de recherche les plus faibles.
Le Rapport fait le point sur l’état des sciences sociales dans le monde. Il :
• analyse quelques-uns des défis mondiaux auxquels l’humanité est confrontée,tels que les perçoivent d’éminents chercheurs de diverses disciplines, et montrequel est l’apport des sciences sociales à leur analyse comme à leur résolution ;
• décrit l’organisation de la production des sciences sociales dans différentesrégions du monde, en insistant plus particulièrement sur les problèmes rencontrés ;
• met en évidence les facteurs qui contribuent à la limitation des capacités nationales, y compris la fuite des cerveaux ;
• analyse les disparités dans la production des savoirs qui résultent des inégalitésentre régions et pays dans les capacités de recherche ;
• évalue le degré d’internationalisation des sciences sociales, les tendances à l’homogénéisation et propose des alternatives aux hégémonies existantes ;
• analyse les divisions et les passerelles entre les disciplines et identifie les nouvelles tendances dans les thématiques de recherche, les méthodes et les champs disciplinaires ;
• évalue l’impact des tendances récentes dans les domaines de l’évaluation et du financement, notamment vers plus de concurrence dans la production des sciences sociales ;
• analyse les rapports entre chercheurs, décideurs et membres de la société civile ;
• fait des propositions concrètes pour relever les défis et renforcer les sciencessociales.
Produit par le Conseil international des sciences sociales à la demande de l’UNESCO, ce rapport est issu de la collaboration d’éminents spécialistesd’horizons géographiques multiples.
Réalisation : William Dodé